Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 14:51

 

Lorsque l'on commence une généalogie, c'est un peu comme la boîte de chocolats de la maman de  Forrest Gump, on ne sait jamais sur quoi on va tomber !

 

Qu'elle ne fut pas notre surprise en découvrant les liens très anciens ou quelquefois plus récents... existants entre Thierry et certains personnages connus célèbres ou non d'ailleurs, tels que Che Guevara, Albert Camus, le Pape Urbain V et même ...Jean Claude Gaudin, l'actuel Maire de Marseille...

 

Le premier de la liste sera celui auquel nous nous attendions le moins : Che Guevarra... 

 

  

 che

 

 

 

Ernesto Rafael Guevara de la Serna,

 

                  plus connu sous le nom de Che Guevara ou Le « Che »

 

 (prononcé communément « tché guévara» en français), né le 14 juin 1928 à Rosario, Argentine et exécuté le 9 octobre 1967 à La Higuera (Bolivie), est un révolutionnaire marxiste et homme politique d'Amérique latine, dirigeant de la guérilla internationaliste cubaine.

  

 

Ernesto Guevara de la Serna naît le 14 juin 1928 à Rosario, Argentine, de Ernesto Guevara Lynch et Celia de La Serna tous deux d'ascendance irlandaise et espagnole noble. Beaucoup d'éléments indiquent cependant que sa date de naissance officielle ait été reculée d'un mois pour éviter un scandale, car trop proche du mariage. C'est-à-dire que le Che Guevara serait né le 14 mai 1928. Ses parents sont de lignée aristocratique mais vivent comme une famille de classe moyenne, avec un penchant pour des idées de gauche non autoritaristes, s'opposant notamment à Perón et à Hitler. La tante d'Ernesto, qui a élevé sa mère à la mort prématurée de leurs parents, est communiste.

 

 Alors qu'il est jeune étudiant en médecine, Guevara voyage à travers l'Amérique latine, ce qui le met en contact direct avec la pauvreté, dans laquelle beaucoup de gens vivent alors. Son expérience et ses observations pendant ces voyages l'amènent à la conclusion que les inégalités socio-économiques peuvent seulement être changées par la révolution. Cette conclusion le pousse à intensifier son étude du marxisme et à voyager au Guatemala afin d'apprendre des réformes entreprises par le président Jacobo Arbenz Guzmán, renversé quelques mois plus tard par un coup d'État appuyé par la CIA.

 

 

f4e02020070504095835022

 

 

Peu après, Guevara rejoint le mouvement du 26 juillet, un groupe paramilitaire dirigé par Fidel Castro. Après plus de deux ans de guérilla, ce groupe prend le pouvoir à Cuba en renversant le dictateur Fulgencio Batista en 1959. Guevara occupe plusieurs postes importants dans le gouvernement cubain, d'abord procureur d'un tribunal révolutionnaire qui exécute plusieurs centaines de policiers, militaires, mais aussi de nombreux civils, jugés coupables de crimes de guerre, créé des camps de travail, puis échoue en partie dans l'industrialisation du pays en tant que ministre. Il écrit pendant ce temps plusieurs ouvrages sur la pratique de la révolution et de la guérilla. En 1965, il quitte Cuba avec l'intention d'étendre la révolution au Congo-Léopoldville, sans succès, puis en Bolivie où il est capturé et exécuté sommairement par l'armée bolivienne entraînée et guidée par la CIA.

 

 


Après sa mort, Che Guevara est devenu une icône pour les mouvements révolutionnaires marxistes du monde entier. Une photo de lui par Alberto Korda est considérée comme une des plus célèbres au monde.

 

 

 

 

Ancêtres(sosas) communs avec Thierry CAYOL 

  

Gilbert Ier de GEVAUDAN et Gerberge de PROVENCE 

Ils eurent deux filles :

  

Douce de Provence, comtesse de Provence, née vers 1090, décédée vers 1129. Elle épouse le 3 février 1112 Raymond-Berenger III Cte de Barcelone.

 

Ils sont les ancêtres de « Che » GUEVARA (sosa n°23.023.635 G.26)

 

Etiennette de Gevaudan, épouse avant 1116 Raymond-Raimbaud des Baux. 

  

Ils sont les ancêtres de Thierry CAYOL (sosa n°99.864.593 G.28) 

 

 000-GUEVARA de la SERNA Ernesto

 

 



 

 

(ndlr) : Sosa : méthode de classement qui donne le numéro 1 à la personne qui construit l'arbre, ici en l'occurence Thierry Cayol, et dont le père sera le numéro 2, le grand père paternel numéro 4 et ainsi de suite.

G: lettre se rapportant à la génération, ici génération 26 pour Guevarra et génération 28 pour Thierry.

 

SC. 

 

 

A bientôt...dans la boîte de chocolats !

 

SC.

Partager cet article

Repost 0
Published by le vieux Cayol... - dans Cousinages inattendus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : De la terre vers la mer...
  • De la terre vers la mer...
  • : Histoires et anecdotes de la famille Cayol-Boujon...de leurs ancêtres,de leurs "cousins" plus ou moins célèbres etc...
  • Contact

Profil

  • Du vieux Cayol à la Pelisse noire...

Recherche

Les Cousins Éloignés