Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 14:01

Un petit calcul : Ses parents se sont mariés en 1440, lui en 1459 on peut aisément penser qu'il soit né en 1441...(ça ne trainait pas à l'époque !), donc disais-je il avait environ 18 ans à son mariage, on peut donc facilement en conclure qu'il était l'ainé des fils et en l'occurence des enfants.

 

Voici donc notre Etienne installé " à la bastide des Caillols", il exerce le métier de Nourriguier comme son père Jacques CAILLOL ...Mais il ira quand même prendre épouse dans "son village" Signes.

 

Il se marie le 1er avril 1459 à Signes avec Silette AMALRIC fille d'Hugon, native de Signes sans autres renseignements.

 

costume 16e 

Ils auront 3 enfants connus.

 

Claude CAILLOL qui épousera Guilelme CAMOIN fille de Jean CAMOIN et de Alyone. (article suivant)

 

Jeanne CAILLOL, qui elle épousera un certain Monsieur THOMAS dont le prénom nous est inconnu, mais dont elle aura un fils, prénommé lui Bertrand !

 

Thomas CAILLOL dont nous ne savons absolument rien, sauf le fait qu'il ait pu être témoin au mariage de son frère Claude.

 

Peu de choses il est vrai, mais il n'en reste pas moins qu'Etienne et Silette sont les maillons incontestés de cette immense chaine qu'est une généalogie.

 

SC.

 

 

 

Repost 0
Published by le vieux Cayol... - dans de Caihol à Cayol
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 16:16

Rien ne peut affirmer que Jacques Caillol soit l'ainé des enfants du "vieux Caillol"...mais rien ne nous interdit de le penser.

 

m060704 0001099 pJacques est nourriguier comme son père, on peut croire qu'il l'accompagnait lors de ses "voyages" au terroir de Marseille ou ailleurs... et c'est sans doute pour cette raison qu'il lui a succédé. Ses deux frères semblent être décédés encore jeunes, dans l'adolescence ...

 

Peut-être aussi a-t-il un jour conduit le troupeau du sieur Bouffier père d'Agnès ! qui le sait ? et la nature humaine n'ayant pas changée depuis des temps immémoriaux... ce qui devait arriver ..arriva et Jacques épousa Agnès à Marseille, Dieu seul sait pourquoi ! le 28 mars 1440 et ils passèrent ensuite, une fois n'est pas coutume, chez le notaire afin de finaliser leur union coté pratique ! le 6 avril suivant. Agnès n'a sans doute qu'une petite vingtaine d'années, et Jacques guère plus.  Toujours est-il qu'ils s'installeront dans un vallon protégé des vents, et que désormais " la bastide des Caillols" (actuel village des caillols) servira de point d'ancrage aux nouvelles familles issues de la nombreuse descendance des 5 fils de Jacques et Agnès, ils n'auront qu'une seule fille connue Billonne...née à Signes et sans doute décédée après 1476, car elle devait être avec ses frères sur le testament de sa mère en date du 12 mars 1476 à Marseille.

 907937

Jacques mourra à Marseille ( paroisse saint martin)entre 1467 et 1476.

 

 

 

Agnès BOUFFIER est le seul enfant connu de Guillaume BOUFFIER et de Hugone son épouse.

Elle est née vers 1420...à Cuges.

Elle épouse Jacques CAILLOL en 1440, et teste a Marseille le 12 mars 1476, et ajoute un codicille le 15 mars suivant.

Elle décèdera sans doute peu après 1476, car a cette époque les gens ne faisaient leur testament que lorsqu'ils sentaient la "grande faucheuse" s'approcher !

 

Le couple eut 6 enfants connus :

 

- Etienne CAILLOL qui épousa Silette AMALRIC, en eut 3 enfants connus et mourut le samedi 26 fevrier 1476.(voir article suivant)

 

- Hugon CAILLOL né à Signes qui épousa Catherine PREPAUD en eut 6 enfants, 1 fille et 5 garçons, testa le 31 aout 1476 et mourut peu après sans que l'on n'en sache la date exacte.

 

- Billonne CAILLOL la seule fille connue, née à Signes et mourut après 1476, sans autres renseignements.

 

- Honoré CAILLOL né à Marseille épousa Hugonne CAUVIN, en eut 3 enfants.

 

- Antoine CAILLOL qui épousa Alyone RENONTE en eut 3 enfants 2 garçons et 1 fille.

 

 

Etienne et Antoine CAILLOL, eurent des descendances paralleles, car quelques générations plus tard , l'un une fille , l'autre un garçon qui en s'épousant ne formèrent plus qu'une branche de CAILLOL, d'où descend Thierry, et ses frère et soeur.Mais ceci est une autre histoire...

 

SC.

 

 

 

Repost 0
Published by le vieux Cayol... - dans de Caihol à Cayol
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 13:48

Le premier CAILLOL qui nous est connu, est comme nous l'avons dit Jean CAILLOL dit " le Vieux Caillol" ...né à la fin du XIVe siècle très certainement à Signes dans le Var. Il s'y est marié aussi fort probablement, car a cette époque on prenait femme dans son village et si possible " dans sa maison" ....il a donc, vers 1415 épousé Hugone, dont le nom de famille nous est inconnu.

 

29684 414705267 1 450Nous supposons qu'il pouvait être "nourriguier", c'est à dire qu'il elève et conduit des troupeaux  vers les terrains de pâture à Signes, c'est une profession très bien payée, les nourriguiers le sont la plupart du temps de père en fils, ce sont des gens considérés car ils ont de grosses responsabilités et qui entrent dans les rangs des notables d'une ville ou d'une village.Jacques son fils le sera après lui.

 

De leur union naîtront 3 enfants connus, 3 fils ...

 

 - Jacques (article suivant)

 

- Antoine né à Cuges et qui décèdera après 1447 (date à laquelle il est encore cité) probablement assez jeune.

 

- Guillaume né à Cuges et dont nous ne savons rien de plus jusqu'à ce jour.

 

 

 

SC.

 

 

 

 

Repost 0
Published by le vieux Cayol... - dans de Caihol à Cayol
commenter cet article

Présentation

  • : De la terre vers la mer...
  • De la terre vers la mer...
  • : Histoires et anecdotes de la famille Cayol-Boujon...de leurs ancêtres,de leurs "cousins" plus ou moins célèbres etc...
  • Contact

Profil

  • Du vieux Cayol à la Pelisse noire...

Recherche

Les Cousins Éloignés