Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 13:36

De l’humanité en généalogie.

En parcourant des groupes de recherches généalogiques, sur Facebook notamment, on peut s’apercevoir qu’il y a beaucoup de « jeunes » ce qui en soi est très bien, rechercher ses racines est très louable. Mais où ça commence a le devenir un peu moins, est là où ces mêmes jeunes s’imaginent que l’on va leur fournir toute leur généalogie « clé en mains » … non non non, il faut se mettre au travail pour cela, chercher, noter, transcrire, faire un peu de paléographie, quelques recherches historiques, et non pas se demander comment se rattacher a une famille « noble » ou descendre directement de Charlemagne … sans passer par les cases paysans, surtout quand on ne connait même pas , tout en étant né dans une famille normale, les noms de ses grands-parents. Je ne parle évidemment pas des personnes orphelines ou nées sous x ou abandonnées, non non. Celles là, sont vouées à une quête longue et difficile.

La généalogie, n’est pas qu’un alignement de noms et de dates bien casés dans un logiciel ou autres papiers manuscrits, ce sont surtout et avant tout des « êtres humains » qui ont eu une vie, pas toujours facile, des moments durs, des filles qui ont souvent subi des mariages arrangés, des maris brutaux, si si ça existaient… même au moyen-âge !

 

 5LesPetitesMains Cosette Groux-1855-57

 

Des enfants tous les ans, qui mourraient souvent quelques jours après leur naissance, des jeunes femmes agonisantes après leurs couches successives, mais facilement remplaçables, ce n’étaient pas les filles qui manquaient… La religion, ah celle-là elle en a fait des dégâts, n’autorisait l’acte sexuel que pour procréer alors …devinez la suite…

Lorsque le mari ou la femme se retrouvait veuf ou veuve, et vieux par-dessus le marché, une bouche inutile à nourrir, le parent finissait sa triste vie soit à l’hôpital des indigents, soit chez un de leurs enfants plus compatissant que les autres. Il faut savoir se « raconter des histoires » pour avoir une vision plus réelle de leur vie. Faire travailler son imagination, faire des hypothèses.

Tout cela pour dire, soyez plus humain avec vos ancêtres, ils vous ont transmis un lourd héritage de peines, de joies parfois, de travail incessant, de malheur, de famine, de guerres, de fléaux ou de calamités en tous genres et de mort. Ce sont des hommes et des femmes, respectez-les en tant que tels.

Ne soyez pas des « copieurs de listes » aux seules fins d’avoir le plus grand nombre possible de noms, qui sait de « cousiner avec Céline Dion, Rihanna ou Louis X le hutin !!!! Ah, voilà qui en réjouirait un grand nombre de vaniteux de tous poils.

L’Humanité, c’est  la chose qui manque le plus a certains.

Essayez de vous pencher un peu plus sur ce problème. Vous en sortirez peut-être un peu grandi.

 

selma cayol

Partager cet article

Repost 0
Published by le vieux Cayol... - dans La généalogie
commenter cet article

commentaires

Selma Cayol 23/02/2014 13:05

Peut-etre, mais j'ai comme vous une grande habitude des registres anciens, et il est vrai qu'ils ont du connaitre comme tout un chacun des joies et des bonheurs, mais l'inverse aussi et
certainement plus souvent.Mais ce que je voulais surtout dire, et d'avoir du respect pour ces gens qui étaient avant d'être "nos ancêtres" des êtres humains. Je suis allée voir votre site, il est
vrai que l'on rencontre quelquefois des choses "surrealistes" , quelquefois je les garde, mais le plus souvent non. L'ecrit dont je me souviens le plus et qui m'avait quand même choquée était lors
d'un recensement à Marseille dans la période révolutionnaire la description par l'agent recenseur d'une jeune fille débile mentale,c'était effrayant et sans etat d'ame. mais hélas je l'avais gardé
sur un ancien DD qui a rendu l'ame il y a quelques années.

Jean-Michel Girardot 22/02/2014 15:13

Votre article est intéressant et vous avez raison en ce qui concerne les jeunes qui se mettent à la généalogie. Mais je vous trouve quand même bien pessimiste à propos de nos ancêtres : ils ont dû
avoir aussi leurs joies, du moins on peut l'espérer !

Selma Cayol 20/02/2014 18:25

merci Brigitte, je suis aller voir votre blog, mais je n'ai pas trouvé comment écrire un commentaire.
bonne soirée
chère clarisse est un autre blog plus vers les souvenirs de ma propre famille.
selma

Brigitte 20/02/2014 16:43

Très beau billet Selma, merci pour eux.

Présentation

  • : De la terre vers la mer...
  • De la terre vers la mer...
  • : Histoires et anecdotes de la famille Cayol-Boujon...de leurs ancêtres,de leurs "cousins" plus ou moins célèbres etc...
  • Contact

Profil

  • Du vieux Cayol à la Pelisse noire...

Recherche

Les Cousins Éloignés